CERAMISTES

Elisabeth BRAINOS

Née en Colombie, de mère grecque et de père russe. Elle vit en France depuis son enfance. Peintre et sculpteur, elle a fait des expositions personnelles dans des galéries à New -York, Genève, Athènes, en Italie, au Sénat et au musée de Menton. De ses doigts, orpailleurs de rêves, naissent des déesses de terre bientôt vétues d\'engobe et de lustres ; légère, une écuyère de bronze et de cristal de roche danse sur un cheval de verre, bleu pour la parade...Enfin s\'agenouillent les barbares... Agissent philtres de terre, de pierres, de bronze et de couleurs. Nous emporte le charme, s\'éloignent le temps et la pesanteur, s\'installe la magie.

Fabienne AUZOLLE

Née en 1967, Après l\'Ecole du Louvre et les Arts Appliqués, elle travaille la terre et le textile. Ses Personnages sont issus d\'une tradition votive. Fabienne AUZOLLE, l\'enchanteresse...\"elle n\'évoque pas des êtres de chair, mais un rêve. Ces femmes sans corps prennent un accent mystique, rappelant les Vierges impassibles des Pasos des nuits d\'Espagne, ou encore ces Vierges romanes d\'Auvergne. Elle évoque plutôt le monde des icônes de l\'art byzantin. Leur vie intérieure est matérialisée par une ouverture dans ce qui pourrait être leur dos, un creux, une grotte, où derrière un fin grillage doré, peut se déposer, ou s\'enfouir à jamais, quelque trésor secret. La statue devient comme une chasse, parée de ses offrandes. Une figure hiératique, parée comme une idole.\"

Christy KEENEY

Né en 1958, Christy KEENEY commence son parcours d\'études en 1978 au Regional College de Donegal. En 1980-1982, il se spécialise dans la céramique au Limerick School or Art & Design et complète sa formation au Royal College of Art à Londres de 1985 à 1987. Après plusieurs années passées à Londres, il retourne vivre dans son Irlande natale où il puise son inspiration en rapport avec la nature. Il construit d\'abord la forme globale à la plaque, par juxtapositions, mise en équilibre, recherche de mouvements. Le volume doit devenir la toile de fond sur laquelle il exprime par incisions ou jeux de couleurs, toute la portée de son message.

Anne - Sophie GILLOEN

Née en 1971, Le travail de la \"terre\" a toujours fait partie de la vie d\' Anne-Sophie GILLOEN. Très vite, entre elle et la matière s\'est nouée une relation à la fois tendre et tendue. Elle aime l\'argile, son contact, son odeur, sa souplesse mais aussi ses exigences. Elle raconte les gens à sa manière, leurs émotions, leurs doutes, leurs rêves et leurs interrogations.

Midori TAKAKI

Est née et a passé toute son enfance au Japon. Arrivée en Angleterre en 1992 pour préparer une maîtrise en anthropologie sociale, elle commence à travailler la céramique en 2008 pour s\'orienter définitivement en 2011 dans des compositions imaginaires et des sculptures à haute cuisson. En 2013, elle obtient un certificat postuniversitaire en \" Appplied and Fine art\" (céramique) à l\'université Christ Church de Canterbury. Dès 2013, ont lieu ses premières expositions personnelles. \"Quand j\'étais enfant au Japon, je pensais devenir écrivain. Ma tête était pleine d\'histoire qui flottaient juste en moi, comme des nuages dans le ciel. Maintenant je m\'efforce de les traduire en volumes. Chaque jour qui passe, je me remets à la tâche en cherchant à explorer des formes que je consigne dans un petit journal, en essayant de fixer les idées qui volent. J\' aime beaucoup les visages. D\'abord je fais des grimaces et j\'essaie de leur trouver de l\'esprit. Parfois, un visage en dit assez long, il est complet sans le corps: il devient un MASQUE. C\'est ce DIALOGUE permanent qui fait partie des joies de la création...\"

Comments are closed.