Claude QUIESSE

Né en 1938. Soulevé au tourbillon de la vague, l'expressionnisme visionnaire de Claude Quiesse conjugue la véhémence des forces élémentaires et la douceur profonde des maternités. Mères et mer sont les images - côté havre, côté tempête - d'une même réalité résolue par le rêve, miroir de l'éternel antagonisme, principe de toute évolution. Ainsi la vertu de peindre tient-elle à ce regard de permanente recréation. Voyez, comme d'une toile à l'autre, les assauts de la tempête s'apaisent aux grands rythmes balancés des voiles et des filets. De plus près encore, observez ces gestes fouettés, dont participe le dessin autant que la couleur. Ils rappellent ceux du potier qui enroule insensiblement , dans la rotation du tour, l'argile docile au mouvement de la forme naissante. Chaque tableau de Quiesse décrit une véritable genèse plastique, de l'image qu'il incarne au symbole qui la révèle. Le furieux malaxage de la pâte colorée ouvre le champ tactile d'une manière flagellée pour de lumineuses purifications. Un art de transmutation spirituelle qui efface la violence, étouffe le cri et porte le lyrisme jusqu'aux marches de l'imaginaire.

Comments are closed.