Corinne TICHADOU

"Forme, dis-tu encore ton nom à celui qui te voit, malgré toutes les métamorphoses ? Corinne Tichadou cherche à capter l'essence des choses et des êtres à travers leurs avatars. Naissent alors des séries de flacons, d'éventails, d'orants, d'amoureux musiciens, d'oiseaux et de toutes sortes d'animaux. Chaque forme donnée à l'objet ou à l'être n'est pas forcément réaliste et pourtant, le spectateur l'identifie immédiatement. Corinne Tichadou n'interroge pas n'importe quelle forme : elle cherche à capturer l'immatériel. "Je suis partout mais invisible, et indispensable à la vie." "L'Amour", répond l'un. "Non, l'air", dit l'autre. Corinne Tichadou donne raison aux deux : que contiennent ses flacons ? Où se trouvent ses oiseaux ? Que jouent ses musiciens ? Quel lien unit ses couples ? Quel sentiment anime la prière de ses orants ? Un oiseau ne vient-il pas se' poser dans leurs mains ou s'en envoler ? Mais son art est aussi matériel : il s'ancre dans un support. Toile, que peux-tu faire naître de toi ? Dans la diversité de tes formes, dans les aspérités de ta surface, dans les nuances de sa teinte, que vais-je discerner et faire apparaître ? Corinne Tichadou retrouve ainsi les défis de nos lointains ancêtres qui, d'une ligne de fracture dans la paroi d'une caverne faisaient surgir un bison, un cheval ... Il n'est donc pas étonnant qu'elle crée aujourd'hui des bestiaires. Car les animaux sont la vie dans toute la diversité et la surprise de ses formes, font partie de la même chaîne que nous, mais demeurent des mystères. L'essentiel des espèces est invisible à nos contemporains trop pressés, pourtant elle sont partout et indispensables à la vie ... comme l'air, comme l'amour... comme les oeuvres de Corinne Tichadou." Eric Charnay - Vice Président de la Maison de la Culture du Havre

Comments are closed.