STUPAR

Né en 1936 à Belgrade. Fréquente l 'académie des Beaux - Arts de Belgrade. Arrive en France en 1964 et s'intègre rapidement aux peintres de l'Ecole de Paris. Stupar réussit à marier les rigueurs de la construction aux fantaisies d'une harmonie chromatique tout à fait personnelle qui est le fruit d'une sensibilité typiquement slave. Le spectacle banal des jardins parisiens, du Luxembourg et des Tuileries, l'atmosphère proustienne des Cafés de Venise. Ce montmartrois venus de Yougoslavie les transpose en images subtiles aux tons de souffre, de bleus et d'oranges, qui n'appartiennent qu'à lui . Une sorte de mystère poétique naît de vibrations qui suggèrent plus les formes qu'elle ne les définit.

Comments are closed.